Une escapade à Séville

Tous les ans, pour notre anniversaire de mariage, nous partons, avec mon mari, en vadrouille pour un week-end de trois jours. Juste tous les deux pour nous retrouver un peu. Cette année, nous avons jeté notre dévolu vers le sud de l’Espagne, direction : Séville.

Je vous emmène avec moi pour vous faire découvrir la ville des orangers ! Prêts pour une petite balade le long du Guadelquivir ? Alors c’est parti !

Jour 1 : Bus City Sightseeing, Musée des Beaux-Arts, Guadelquivir et Catedral del Toreo

Nous sommes arrivés à Séville tard le vendredi soir et avons réellement démarré la visite de la ville le samedi en jouant les touristes à bord du bus « City Sightseeing » qui propose un tour complet de la ville et de ses pépites culturelles et architecturales en une heure.

Nous avions pris l’audio-guide afin de découvrir l’histoire des différents quartiers de Séville, ainsi que faire du repérage sur les sites que nous aimerions visiter sur la suite du week-end.

Les différents quartiers de Séville

Ensuite, nous avons visité le Musée des Beaux-Arts. Pour être tout à fait franche, j’ai trouvé l’architecture du bâtiment magnifique mais n’ai pas été enthousiasmée par les œuvres présentées. L’exposition temporaire portait sur des sculptures à caractère religieux, ce qui n’est pas dans mes préférences.

Nous nous sommes dirigés vers la Torre del Oro, au niveau de laquelle nous pouvons embarquer pour une balade en bateau d’une heure sur le Guadelquivir. Il est toujours agréable de se balader au fil de l’eau, de voir les canoës, les bateaux d’aviron ondoyer tout autour de nous. Cette balade a été une vraie parenthèse de détente, mais n’apporte pas énormément sur la découverte de la ville.

Torre del Oro

Nous avons choisi de visiter La Catedral del Toreo, une magnifique arène dans laquelle se déroule les spectacles de tauromachie. La visite comprend la découverte de certaines salles qui retracent l’histoire de la tauromachie et de ce lieu en particulier, ainsi que la visite de l’arène en elle-même. J’ai adoré ce lieu qui inspire au calme, à la sérénité. Je me suis sentie comme dans une parenthèse hors du monde durant cette visite. C’était fabuleux ! Sans forcément adhérer au spectacle de tauromachie en lui-même, ce lieu vaut vraiment le détour.

Nous avons terminé la journée en déambulant au hasard dans les rues et en mangeant toutes sortes de tapas dans des lieux différents. Le tout arrosé de sangrias (rouge et blanche) !

Jour 2 : Real Alcazar, Cathédrale de Séville, Quartier de Santa Cruz et Place d’Espagne

Nous avons démarré la journée du dimanche par la visite du Real Alcazar. Cet ancien palais royal est somptueux. Il est au croisement de diverses influences architecturales. Il est ouvert aux visites et une partie est toujours utilisée. En 1987, il a été déclaré au patrimoine mondial de l’UNESCO. Nous avions pris un audio-guide pour découvrir les histoires des différentes pièces de ce lieu, notamment l’histoire de Charles Quint et Isabelle de Portugal.

Nous avons ensuite visité la cathédrale. Magnifique de l’extérieur , elle est d’une richesse à l’intérieur. Construite en 1402, dans le style gothique, elle a la particularité d’avoir pour clocher un ancien minaret, issus de la mosquée qui s’élevait à l’emplacement actuel de la cathédrale. Elle est inscrite sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987. Je n’ai pas pris beaucoup de photos de l’intérieur : les oeuvres sont toutes protégées par des grilles. Par ailleurs, le flash n’est pas autorisé et la cathédrale est assez sombre. Nous avons poussé notre visite jusqu’au clocher et avons pu jouir de la vue imprenable sur la ville.

La cathédrale abrite le tombeau de Christophe Colomb :

Tombeau de Christophe Colomb

Nous avons ensuite déambulé dans le quartier de Santa Cruz. Bordés de tous ces orangers, on s’y sent tellement bien. Une vraie balade de détente !

Nous sommes ensuite allés sur la place d’Espagne. Elle est magnifique ! Nous y avons même vu un spectacle improvisé de Flamenco.

Nous avons terminé notre journée en allant boire un verre à l’hôtel Alphonse XIII.

Jour 3 : Eglises et Musée du Flamenco

Lundi, nous avons visité quelques églises, puis avons visité le musée du Flamenco avant de regagner l’aéroport pour le dur retour à la réalité parisienne…

Pour rester sur une touche agréable, je vous joins quelques photos des délicieux tapas que nous avons pu dévorer sur place.

J’espère vous avoir donné envie de découvrir cette ville magnifique. Personnellement j’ai adoré et j’y retournerai volontiers ! Et vous, vous connaissez ? Vous aimez ? Vous avez envie d’y aller ? Qu’avez-vous préféré ? Que souhaiteriez-vous visiter ?