LVER : Apprenez à faire les pâtes comme un dieu

Nous entamons notre troisième conseil LVER et celui-ci est un peu moins difficile à tenir que les autres : Apprenez à faire les pâtes comme un dieu. Les pâtes, miam, nous en sommes fans mais est-ce que nous les cuisinons comme des déesses ? Nous vous en parlons plus ci-dessous.

La cuisson des pâtes

Qu’en pense Magali ?

Des pâtes, des pâtes, oui mais des Panzani ! Non, ce n’est pas ça qu’il fallait dire ? Flûte, essayons d’être sérieux alors…

Pour moi les pâtes, c’est du basique, même sans aimer cuisiner, même sans savoir cuisiner on sait faire des pâtes, c’est un ingrédient de base. Bien sûr, savoir les agrémenter un minimum permet de varier les plaisirs : en salades, en gratins, toutes simples, en sauces, agrémentées d’ingrédients divers et variés… Ces petites pâtes se déclinent sous toutes les formes, à toutes les saveurs, de toutes les tailles pour ravir au mieux nos papilles !

Je ne dirais pas que je les cuisine comme une déesse, loin de moi cette idée, mais j’aime par dessus tout, peu importe l’accompagnement, y rajouter une bonne rasade de parmesan ou de fromage râpé, ce n’est peut être pas la façon la plus light de les accommoder mais elle me fait replonger en enfance et rien que pour ce petit plaisir simple, c’est aussi bon que si c’était cuisiné par un Dieu, à mes yeux !

Qu’en pense Valinda ?

Est-ce que j’aime les pâtes ? Oui. Est-ce que je sais les cuisiner comme une déesse ? Je ne pense pas. Le principal est qu’elles soient mangeables non ?

J’interprète ce conseil comme une métaphore. En effet, en cuisine, cuire les pâtes est l’une des choses les plus faciles à faire. J’imagine donc que ce message veut dire : Sois extraordinaire dans les choses les plus ordinaires. Tu auras alors le courage de te lancer sur des défis plus compliqués.

Alors, j’ai tenté de me perfectionner dans la cuisson de mes pâtes. J’achète des pâtes en supermarché la plupart du temps, des Barilla, ou j’achète des pâtes fraîches. Les pâtes fraîches c’est délicieux, mais je n’ai pas de traiteur italien près de chez moi, je me contente donc de pâtes sèches. Et je n’ai clairement pas le courage de faire des pâtes moi-même n’étant pas équipée de machine à pâtes et ne voulant pas y passer trop de temps.

Ma technique : Je fais bouillir de l’eau avec un peu d’huile d’olive. Une fois que mon eau boue, j’y ajoute du sel et je mets mes pâtes. Je laisse cuire pendant 3 minutes. Une fois cuites, j’égoutte mes pâtes et je sers nature ou avec une sauce.

Est-ce que je m’y prends bien ? Je ne serais pas contre un cours particulier de fabrication et cuisson de pâtes par un chef italien.

Miam, mes pâtes sont délicieuses. Je m’auto-décerne la palme de la cuisson de pâtes ! Mais si vous en doutez, passez les goûter à la maison.

Et vous, maîtrisez-vous les pâtes ? Fabrication, cuisson, que faîtes-vous ?

« La vie en rose, mode d’emploi » de Dominique Glocheux aux Editions Albin Michel.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s