LVER : Apprenez à dire NON plus souvent

Nous partons aujourd’hui dans le domaine social. Apprenez à dire NON plus souvent. C’est un sujet qui, je pense, est souvent revenu dans nos têtes. Ne pas tout accepter, oser dire non. Dans cet article, nous vous disons ce que nous en pensons.

Apprendre à dire NON plus souvent

Qu’en pense Magali ?

Apprendre à dire « non » plus souvent, mais je voudrais bien moi, des années que je refais les conversations dans ma tête, durant lesquelles j’ose enfin m’affirmer et dire ce que je pense… Au lieu de celà, je suis bloquée depuis des années, derrière le « oui » pour ne pas décevoir, le « oui » pour faire plaisir, le « oui » oh combien ouvert au monde, mais sacrément diabolique quand on l’utilise à outrance et surtout contre sa volonté propre !

Apprendre à dire « non » plus souvent, j’essaye, j’essaye vraiment et je dois avouer que le cap de la trentaine m’a beaucoup aidé à progresser : une fois l’image de la jeune fille puis jeune femme effacées pour laisser place à celles de femme, d’épouse et mère. En effet, j’ose davantage être moi et non plus cette enveloppe qui reflète ce qu’on attend de moi et qui ne me ressemble que sur le papier. L’affirmation du « non » en découle. Mais vaincre des années à s’être tenue tranquille dans une petite boîte pour faire plaisir à autrui demande du temps. Mon « non » est encore hésitant mais il s’affirme un peu plus au fil des ans.

Attention, il ne s’agit pas de dire « non » à tort et à travers, cela n’a aucun intérêt à part rejeter l’autre et ses idées en permanence. Il s’agit de savoir dire « non » pour se respecter soi-même, respecter ses aspirations, respecter son moi profond. Si votre « non » résonne en vous alors il est légitime et il est important que les autres l’entendent. Plus facile à dire qu’à faire ? Oui, mais nous sommes là pour progresser à notre rythme.

Qu’en pense Valinda ?

Pour commencer, suis-je de celles qui disent facilement non ou pas ? Ce n’est pas si simple.

Pour être honnête, ma capacité à dire non dépend de la personne que j’ai en face de moi. Plus je suis proche de la personne et moins j’aurai de difficultés à dire non.
Par exemple, je n’ai aucun mal à dire non à mon conjoint (à son grand désespoir). Quand je n’ai pas envie de faire quelque chose, quand une chose me déplaît, je sais être honnête et dire le fond de ma pensée et en l’occurrence, non.
En revanche, j’aurai plus de mal à dire non à une personne plus éloignée de moi sentimentalement parlant, car, non pas que je sois malhonnête, mais j’aurai peur de décevoir ou je n’oserai pas.

Vous allez me dire que c’est étrange car on ne souhaite pas contrarier les personnes qui nous sont proches. Mais en fait, je pars du principe qu’une personne qui t’est proche comprendra mieux les raisons de ton refus car elle te connaît. Sans forcément avoir à justifier, ton proche saura pourquoi tu dis non et sera aussi plus indulgent avec toi.

Face à une personne que je ne connais pas bien (pas un inconnu on s’entend bien), j’aurai plus de difficulté à dire non. C’est notamment le cas dans le cadre professionnel. Difficile pour moi de dire non à mon supérieur ou à mes collègues. Au travail, je suis de celles qui disent tout le temps oui à tout. Un dossier en plus, une charge de travail supplémentaire… je dis oui et je me débrouille pour y arriver.

Et l’exception à la règle, les personnes qui me sont proches et à qui pourtant, j’ai du mal à dire non, c’est mes parents. Et là, je pense que c’est plus lié à un sentiment de protection : je vais gérer la situation, je dis oui, et à un sentiment de déception : je ne voudrais en aucun cas les décevoir.

Je suis consciente qu’il faut apprendre à dire NON plus souvent. Accepter tout n’est pas la meilleure solution et j’y travaille. Parce qu’après tout, les avantages de savoir dire non sont bien plus bénéfiques pour soi et notre entourage : Eviter de se retrouver dans des situations embarrassantes ou encore s’affirmer. Un (simple) exercice mais qui demande parfois des années de travail.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Etes-vous de ceux qui osent dire NON ? Comment vous y prenez-vous ?

« La vie en rose, mode d’emploi » de Dominique Glocheux aux Editions Albin Michel.

3 réflexions au sujet de « LVER : Apprenez à dire NON plus souvent »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s