4 actions écologiques faciles à faire au quotidien

Il y a quelques années, je n’avais pas de conscience environnementale. Non pas parce que ça m’était égal, mais parce que je ne réalisais pas la situation et que même en y pensant je me sentais impuissante. Depuis deux ans (il faut un début à tout), j’essaye de progresser (à mon échelle) dans mes actions écologiques. Je me sens plus concernée par l’environnement et j’ai surtout décidé de me focaliser sur mon petit impact.

Je pense que ceux qui ont le plus à faire sont les dirigeants de grandes entreprises/industries. Or, si la demande des citoyens est élevée sur leurs produits, ils ne feront que produire plus. En revanche, si la demande chute et le message évolue, ces dirigeants changeront peut-être leur offre et leur éthique. Rien n’est certain et je ne suis pas une professionnelle dans la discussion écologique alors je ne me lancerai pas dans de grands discours.

J’ai donc pris depuis quelques temps, des habitudes au quotidien qui sont très simples à réaliser, ne sont pas du tout incommodantes et que je souhaitais partager avec vous. Peut-être les faîtes-vous déjà, peut-être pas en encore, mais ce sont des actions écologiques que nous pouvons tous entreprendre.

Faire le tri de ses déchets

Je me rappelle de la toute première fois où j’ai commencé à trier mes déchets. C’était en 2000, année où, avec mes parents, nous avons emménagé dans une nouvelle maison et où la copropriété nous a fourni 4 conteneurs poubelle. Mais pourquoi 4 conteneurs poubelle ?! Chaque poubelle (de couleur différente) correspond à son type de déchets. Nous avons une poubelle pour le plastique, une autre pour le végétal, une pour le compostable et une dernière pour le reste. Ça a donc été le début d’une belle histoire de tri.

Vous trouverez ci-dessous un mémo de la Ville de Paris, que je trouve très facile à comprendre. Ce même type de document est disponible sur le site de votre ville. Notez également certaines particularités pour jeter vos produits :

  • Les piles : Les enseignes de distribution alimentaire, bricolage et électronique sont tenus de reprendre gratuitement vos piles usagées. Vous trouverez des conteneurs identifiés dans de nombreux commerces et lieux publics. Ne les jetez pas dans votre poubelle, les piles se dégradent sous l’effet de la corrosion, finissent par se dégrader et relâchent alors des métaux polluants.
  • Les médicaments : Déposez-les dans une pharmacie, de préférence celle où vous les avez achetés. Ne les jetez pas dans une poubelle, ils risquent de contaminer les eaux de surface et les eaux souterraines.
  • Les encombrants : Les déchets ne pouvant pas être jetés dans les poubelles ménagères doivent être déposés en déchetterie. Vous trouverez sur le site de votre Mairie, la déchetterie la plus proche.
  • Les capsules Nespresso : Vous pouvez les remettre à l’un des partenaires en Point Relais et, si vous avez l’habitude de vous faire livrer vos capsules, votre livreur peut les prendre directement à domicile.
Mémo du tri des déchets

Aujourd’hui, je trie mes déchets de la même façon. Je le fais au quotidien et ce n’est pas quelque chose de contraignant, au contraire, j’ai l’impression que c’est « rangé ». Je transmets cela à mon fils (7 ans) qui est maintenant habitué à trier lui aussi les déchets. Grâce à ce tri, les déchets pourront être recyclés, nous éviterons une destruction par incinération ou enfouissement et réduirons notre empreinte énergétique.

Je suis très étonnée de voir qu’autour de moi, tout le monde ne participe pas au tri de ses déchets et j’espère que cela changera rapidement car c’est pour moi l’une des actions les plus faciles.

Utiliser des cotons réutilisables

J’ai très longtemps utilisé des cotons jetables et c’est seulement depuis cette année 2020 que je suis passée aux cotons réutilisables. Tout d’abord grâce à ma sœur qui m’en a offert de sa propre confection, puis j’ai en demandé au Père Noël et depuis je ne m’en passe plus.

Tout d’abord, mes cotons sont bios, beaux, de tailles différentes et très doux. Vous vous doutez que ce n’est pas la raison principale de mon achat. La première a été bien évidemment l’impact écologique et la deuxième est que je ne me retrouve plus à court de coton.

Cotons réutilisables shoppés sur Amazon

Si vous n’avez pas encore passé ce cap, n’hésitez pas, vous vous demanderez comment vous avez pu vous en passer. Et c’est aussi une belle idée de cadeau !

Couper l’eau pendant le savonnage

Vous prenez votre douche et pendant que vous vous savonnez, l’eau continue-t-elle de couler ? Ô grand gâchis que voilà. Alors oui, je sais, quand on se savonne, il fait froid… mais non, ce n’est pas une bonne raison… hein Magali ?! En effet, vous avez ici l’exemple parfait d’une personne sur deux qui ne coupe pas l’eau pendant qu’elle se savonne.

Coupez l’eau pendant le savonnage

Le débit d’eau d’une douche classique est de 15 à 20 litres par minute. Si vous coupez l’eau de la douche pendant que vous vous savonnez, vous économiserez 50 % de l’eau. Faîtes le test et dîtes-moi en fin d’année l’économie d’eau et d’énergie réalisée. Deux avantages en une action, ça vaut le coup, non ?

Et c’est aussi valable quand vous faîtes la vaisselle…

Faire ses courses avec des tote-bags et des pochons

Le 31 mars 2016, grâce au décret du Journal Officiel, nous avons dit au revoir aux sacs plastiques jetables et ce fût une très bonne chose. Depuis, les grandes surfaces nous mettent des cabas à disposition, voire parfois (toujours), des sacs en plastique jetables moyennant l’euro symbolique. Depuis que les sacs plastiques jetables ne sont plus (gratuits) en magasin, ça m’a fait réfléchir sur mon utilisation du plastique et poussé à amener mes propres cabas et tote-bags quand je fais des courses.

J’utilise les tote-bags/cabas pour l’ensemble des mes courses et les pochons pour les fruits et légumes. J’ai des pochons de tailles différentes, avec ou sans maille.Ils sont très pratiques.

Pochons pour les fruits et légumes

Je suis une fan de tote-bags et de pochons (chacun son délire, hein ?!), j’en ai une petite collection et j’en ai toujours un dans mon sac à main. Il faut dire qu’ils sont pratiques, légers, pliables (car généralement en toile), vous n’avez plus d’excuse pour ne pas en avoir un sur vous. Ils me servent donc pour les petites courses ponctuelles.

Et si je suis prévoyante dans mes courses, je n’ai même pas à me trimbaler mon tote-bag et mon pochon tous les jours, mais juste quand je prévois de faire des courses.

Ainsi, terminé les sacs plastiques en caisse ou quand on pèse notre fruits et légumes. On a nos propres contenants !

Si vous faîtes ces 4 (petites) actions au quotidien, c’est déjà beaucoup. Et si vous ne les faîtes pas encore, mettez-vous y et dîtes moi si vous n’en avez fait ressenti une petite satisfaction personnelle. Chaque jour un petit geste, pour aider les Hommes et aider la Terre… #slogan
On se retrouve prochainement pour d’autres actions écologiques !

Et vous alors, réalisez-vous ces actions écologiques ? Quelle a été votre processus ?
Etes-vous 100% écolo ou en apprentissage comme moi ?

7 réflexions sur “4 actions écologiques faciles à faire au quotidien

  1. Super ce point écolo !
    J’avais vu les film ms de protection en cire d’abeille pour couvrir les aliments dans le frigo, a tester ça peut être pas mal ça évite le film plastique …
    J’avais lu aussi le conseil de faire pipi sous la douche ça économise la chasse d’eau … 😂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s