Revue de films : D’un genre à un autre

Vous avez dû en voir des films depuis le début du confinement, non ? C’est mon cas ! Je bascule d’une plateforme à une autre, je cherche les meilleures recommandations de films, je tombe sur des chefs d’oeuvre ou des navets, je revois des films que j’avais adoré ou détesté. Bref , j’ai le temps. Alors je continue de vous partager mes avis movies.

Lire la suite

Le paradis de Victoria (ou pas… après tout) de Cédric Charles Antoine

Il y a quelques années, je rédigeais un blog littéraire et conversais régulièrement avec de jeunes auteurs. C’est par ce biais que j’ai découvert ce thriller, qui pour moi mérite le détour. Je vous en parle plus avant.

Lire la suite

Livres pour enfants – mes coups de cœur

Pour changer des livres pour adultes, je voudrais partager avec vous deux énormes coup de cœur qui trônent en maître sur les étagères de la bibliothèque de ma fille. Deux genres différents, mais succès assuré. Je vous dévoile ces petites perles facilement accessibles pour une petite fille de bientôt 2 ans.

Lire la suite

LVER : Ayez un animal de compagnie. Doux, affectueux. Craquez.

Nous avons mis un peu de côté les conseils LVER parce que la plupart concerne l’extérieur. En effet, le bien-être passe aussi par ce qui se passe à l’extérieur, nos sorties et notre vie sociale… en ce moment, ce n’est pas trop d’actualité. Mais nous revenons aujourd’hui avec un conseil « intérieur » : Ayez un animal de compagnie.

Lire la suite

De pierre et d’os de Bérengère Cournut, une petite déception littéraire

Me voici de retour pour vous parler du dernier livre que j’ai lu. Le confinement est propice à la lecture, entre autres (travail, enfants, tri, rangement, activités, sports, …), aussi ai-je décidé de partager avec vous mes lectures. Aujourd’hui, nous parlons d’un roman de Bérangère Cournut, prix du roman Fnac 2019.

Lire la suite

Confinement : Garder le contact avec ses proches

Nous voilà dans notre 25ème jour de confinement. Une situation plutôt inédite et je pense que jamais on n’aurait pensé à une telle condition. J’ai plusieurs fois imaginer des scénarios apocalyptiques avec fin du monde due à une catastrophe naturelle, une invasion d’extraterrestres ou une guerre de religions… mais je vous avoue que je n’avais pas pensé à une crise sanitaire. Pourtant, nombre de films nous emmène vers ce terrain là. Quoi qu’il en soit, dans notre malheur, nous avons tout de même la chance (pour la plupart d’entre nous), d’être équipés d’internet, de téléphone et d’ordinateur.

Si pour moi, être coupée du monde me convient très bien, que je ne ressens pas le besoin de prendre des nouvelles de ceux qui m’entourent et que vivre sur une île déserte serait intéressant, je sais que pour beaucoup il est important de garder le contact avec l’extérieur. Je le comprends, je le fais car mes proches en ont besoin, que si tu ne le fais pas, tu passes pour un sans-coeur et que c’est assez intéressant socialement d’étudier tous ces comportements.

Je disais donc qu’aujourd’hui, nous avons la chance d’avoir de nombreux outils nous permettant de garder le contact, et qu’on n’en est pas resté à l’ère du courrier postal. Merci à La Poste cependant de continuer à faire son travail quotidien, personnellement, je ne sors pas alors ce n’est pas pour aller acheter un timbre et envoyer une lettre.

Visioconférence entre amis

Envoyer des SMS

Alors ça, c’est le plus simple. Tu tapes quelques mots sur ton message, c’est envoyé, on te répond, tu réponds, la discussion est lancée et t’as fait ta bonne action de l’année. T’es tranquille pour quelques jours sans donner de nouvelles, sans en prendre, tout est ok.

Envoyer des messages vocaux

Je crois que ls messages vocaux, c’est le must de la nouvelle génération. Alors que dans ma jeunesse, ça n’existait pas et qu’on devait même compter le nombre de caractères pour utiliser le moins de messages possibles… aujourd’hui, tu peux t’enregistrer et envoyer ton message instantanément. C’est plus « personnel » puisque le destinataire entend ta voix mais ça veut quand même dire « j’ai pas trop envie de prendre le temps de t’appeler non plus ».

Passer des appels téléphoniques

Le plus classique, l’appel téléphonique. Dans ma jeunesse, je passais mon temps au téléphone vu que je n’avais pas le droit de sortir. Aujourd’hui, je n’aime pas ça du tout. J’ai l’impression que je perds du temps mais surtout, je ne sais pas quoi dire. Si tu appelles une personne que tu as l’habitude de voir, c’est plutôt facile. Mais si tu appelles une personne que tu n’as pas eu au téléphone depuis longtemps, juste pour prendre des nouvelles, tu te trouves confronté au « je voudrais dire des choses, mais je ne peux pas tout dire puisque ça fait des mois que t’as rien suivi », et vice versa. Vous voyez de quoi je parle ? En bref, les appels téléphoniques, c’est bien quand t’as un truc précis à demander, sinon…

Passer des appels via Whatsapp

Si tu fais partie des personnes qui ont un forfait d’appels limités (oui, ça existe encore) mais que t’as le wifi, passes tes appels via Whatsapp, c’est gratos ! C’est la même chose que le paragraphe du dessus mais pour les personnes à petits forfaits.

Faire des visioconférences via Whatsapp, Skype, Facetime ou Teams

La visioconférence est bien sûr la version d’appel la plus utilisée dans le contexte actuel. On ne peut pas voir ses proches donc on prend des nouvelles mais on veut aussi les voir. Alors voilà qu’on se lance dans des apéros, des barbecues, des goûters, tout est excuse pour se retrouver à plusieurs autour d’un téléphone à parler ensemble.

Question logistique, ce n’est pas une mince affaire. Il faut :

  • S’habiller… oui la tenue correcte est exigée. Même si tu passes la majorité de ton confinement en pyjama, pour l’apéro avec les potes, tu essayes de faire un effort, tu t’habilles (le bas aussi hein), tu te coiffes, et tout et tout.
  • Installer son téléphone, sa tablette ou son ordinateur de façon à être bien placé face caméra. Parce qu’une vue sur la perruque ou sur le cou, non non. Et puis, il faut que tout le monde (si vous êtes en famille) rentre dans le cadre « tiens mets toi là, non plus à gauche, attends décales toi ».
  • Poser son téléphone, sa tablette ou son ordinateur parce que je peux vous assurer que quand tu passes deux heures d’apéro à tenir le téléphone, tu finis par avoir des crampes.
  • Que tout le monde se cadre de la même façon. Horizontal ou vertical, tu choisis, mais tout le monde doit être raccord.
  • Réussir à tous se connecter en même temps. Il ne faut pas croire mais les gens ne changent pas, ceux qui sont en retard physiquement, le sont aussi en visio !
  • Parler sans se couper la parole et sans décalage de son et/ou d’images. Nous avons une bonne connexion internet heureusement, mais ça n’empêche les décalages de parole, de son, d’images, le « oh attends, je ne t’entends plus » ou « euh coucou, on ne te vois pluuus ».
  • Se dire au revoir… vraiment. Quand tu te vois, dire au revoir est compliqué. Il y en a un qui dit au revoir puis les autres suivent et tu redis au revoir et c’est reparti pour un tour… allé raccrochons au nez c’est plus simple.

Enfin, si vous aussi vous faîtes les visioconférences, vous savez très bien de quoi je parle !

Vous comprendrez bien sûr que mon article est à prendre au second degré (quoi que…) !

Je suis certaine que vous faites déjà tout ça mais c’était bien de le rappeler non ? Bien sûr, évitez de parler du confinement, du Covid-19, ces sujets doivent être une introduction mais prenez de « vraies » nouvelles, parler de tout et de rien… Ce sera plus fun et ça vous détendra vraiment.

Et puis, encore une fois, si vous vous ennuyez et que vous ne savez pas quoi faire, n’hésitez pas à venir nous lire ou envoyez-nous des mails de papotage, ça peut être sympa aussi : helloootoday@gmail.com Vous verrez que Magali et moi, sommes très bavardes.

Et vous, vous gardez le contact avec vos proches ? A quelle fréquence ? Avec qui ? Qui sont ceux qui vous manquent le plus ?