RE-ACTION : L’interview d’une bénévole engagée

Nous vivons une situation délicate et inédite : Le Covid-19. La grande majorité d’entre nous a été confinée pendant deux mois et depuis ce lundi 11 mai, nous déconfinons progressivement. Mais cette période de confinement a bien sûr été pour une bonne raison : Eviter la propagation du virus et faire que les hôpitaux se vident de leurs patients. Pendant ce temps, de nombreuses actions de solidarité ont vu le jour dans les villes, les campagnes et même sur les réseaux. Sur place ou à distance, nous pouvons aider de notre mieux et même si aujourd’hui, nous sommes déconfinés, le virus est toujours là et encore beaucoup de personnes ont besoin d’aide.

Nous avons rencontré Candice, bénévole pour le programme RE-ACTION de MAKESENSE. Nous vous en parlons plus afin que vous preniez connaissance des actions que les équipes mènent et pourquoi pas, vous engager vous aussi dans cette activité de solidarité.

RE-ACTION par MAKESENSE

>> Bonjour Candice, nous te laissons te présenter…

Bonjour, je m’appelle Candice, confinée à Anet (28). Comme beaucoup, je suis sans emploi pendant ce confinement et ai décidé de donner de mon temps aux autres par le biais d’une association MAKESENSE, qui est une vraie communauté solidaire.

>> Peux-tu nous présenter le programme RE-ACTION ?

C’est un programme solidaire ! Il est conçu pour accompagner et agir concrètement face à l’épidémie du Coronavirus en aidant les personnes en première ligne et les personnes isolées. Il est composé de 5 types de programmes :

  • « de la chaleur pour les sans-abris »,
  • « de l’aide pour les soignants »,
  • « du maillage pour garder le lien avec nos ainés »,
  • « donnons la pêche aux fermiers »,
  • et le tout nouveau : « du sourire et de l’entraide entre voisins ».

Comment ça se passe concrètement : Tu rejoins un groupe d’une dizaine de personnes sur une semaine et l’équipe du programme te permet de te mettre en mouvement rapidement.

>> RE-ACTION est un programme de MAKESENSE, qu’est-ce que MAKESENSE exactement ?

MAKESENSE est une communauté à impact sur les sujets sociétaux et environnementaux, présente partout sur le globe. Leur volonté est de construire un monde plus inclusif et durable. Pour ce faire, elle accompagne les entrepreneurs sociaux, inspire et équipe les citoyens afin qu’ils puissent eux-même être sources d’inspiration auprès des autres. L’effet boule de neige …

>> Peux-tu nous présenter ton rôle au sein du programme ?

J’ai commencé le programme il y a quelques semaines en tant que bénévole sur le programme d’aide aux soignants. Grâce à une émulsion collective, beaucoup d’actions ont vu le jour. J’ai été tellement impressionnée par cette entraide positive et cette magie du collectif, que j’ai souhaité m’engager en tant que mobilisatrice. Mon rôle est de mobiliser des bénévoles, les accompagner dans leurs actions, être un vrai soutien afin qu’ils puissent agir concrètement et rapidement, sur une semaine. Voir la joie que procure leur action autour d’eux mais aussi leur joie d’aider est juste incroyable.

>> Peux-tu nous détailler des exemples d’actions que vous réalisez ?

Des actions pour l’aide aux soignants, nous avons par exemple collecté des invendus dans des boulangeries lyonnaises et les avons livré aux soignants de différentes structures : EHPAD, Hôpitaux.

A Paris, des collectifs sur le thème des blouses ont vu le jour. Il y a eu des récoltes de dons de tissus, des ateliers de confection avec des couturières bénévoles et des livraisons des blouses confectionnés, aux hôpitaux dans le besoin. Je pense par exemple à l’hôpital Saint-Antoine.

Nous avons aussi des actions sur le bien-être. On y pense pas forcément. Apporter aux soignants un peu d’évasion leur est d’un grand soutien.

>> Est-ce un travail d’équipe ? Est-ce que tu fais tes actions seule ?

Le collectif est vraiment l’ADN de MAKESENSE. Ce programme est avant tout une histoire de regroupement de personnes qui vont dans le même sens. Chaque personne est différente. Certains préfèrent agir seuls, d’autres en binômes, d’autres en groupe. Mais chacun fait parti d’un tout et donc n’ai jamais seul.

RE-ACTION : Un travail d’équipe

>> As-tu besoin de sortir de chez toi pour réaliser ces actions ?

Non. La première action avant tout est de rester chez soi !!!  Je rappelle que nous pouvons être porteur sain. Donc n’avoir aucun symptôme et pourtant le transmettre aux autres. Donc une propagation moindre permet le désengorgement des hôpitaux, une meilleure prise en charge des patients, des soignants travaillants dans de meilleurs conditions.

>> Qui peut être bénévole ? Y a-t-il une sélection ?

Tout le monde peut devenir bénévole ! Pas de sélection. Il suffit juste de se rendre sur le site du programme et de s’inscrire. Cela prend 5 minutes.

>> Quel est le matériel nécessaire ? A-t-on besoin d’un ordinateur, d’un téléphone portable, d’applications spécifiques, d’une voiture ?

Le téléphone est nécessaire pour communiquer. Cela peut aussi être son ordinateur. On s’adapte avec les moyens que chacun a. Nous communiquons en groupe sur Whatsapp principalement. Mais pour les bénévoles qui ne souhaitent pas télécharger d’applications, nous les accompagnons en les appelant directement.

>> Combien de temps par jour/par semaine doit-on libérer pour nos actions ?

Tu donnes le temps dont tu disposes. Cela peut être 1h, 2h ou la journée (rire).

Chaque action compte. Depuis ce confinement, le fameux colibri m’inspire beaucoup. Je vous laisse découvrir sa légende qui a vu le jour dans la forêt amazonienne.

>> Peut-on adapter nos actions à notre emploi du temps ?

Tout à fait. Comme je le disais, chacun est libre d’agir quand il le souhaite pendant le programme.

>> Est-on aidé/parrainé pour notre lancement dans ce programme ?

Tu n’es jamais seul ! Même moi en tant que mobilisatrice, j’ai des « Supermob » qui sont là pour m’aider. Le collectif et la solidarité !

>> Les actions proposées sont-elles nationales ou internationales ?

Principalement nationales, mais le programme est proposé dans le monde entier. L’inspiration des actions menées dans d’autres pays ont permis de les mettre en pratique en France. Je pense notamment aux makers avec la fabrication  de visières.

>> As-tu un message à transmettre à nos lecteurs ?

Il y a quelques mois encore je ne connaissais pas ce monde associatif. Depuis que je m’y intéresse, et que j’en fait partie, c’est comme la découverte d’un nouveau monde rempli d’une bouffée d’air solidaire, que l’entraide existe et qu’il n’est pas si difficile de passer à l’action. Sans effort bien au contraire, car le résultat de chaque action, même minime, est de donner le sourire à quelqu’un, et c’est tellement positif !

Merci Candice et merci RE-ACTION !

Alors, vous êtes prêts à vous engager dans cette belle action solidaire ? N’hésitez pas à nous poser vos questions.

Site internet : www.makesense.org/re-action/
Instagram : @makesensefr
Facebook : Makesense

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s