Revue de série : 13 novembre, Fluctuat Nec Mergitur

En ce 13 novembre, nous rendons hommage aux victimes des attentats parisiens de 2015. Alors que le week-end s’annonce, des appels et des cris résonnent autour du Stade de France, c’est le début d’une série de fusillades et d’attaques suicides. Revendiquée par l’organisation terroriste de l’Etat islamique Daech, nous avons vécu une triste soirée d’attentats.

Je ne souhaite pas revenir sur le déroulement des faits car je pense que nous le connaissons tous. En revanche, c’est pour moi l’occasion de vous parlez d’une mini-série documentaire sortie sur Netflix en 2018 nommée « 13 novembre : Fluctuat Nec Mergitur ».

Il s’agit d’une mini-série composée de 3 épisodes de 50 minutes environ. Le premier épisode porte principalement sur le Stade de France, le deuxième sur les cafés et le troisième et dernier sur le Bataclan.  

Présentation de 13 novembre : Fluctuat Nec Mergitur

>> Synopsis

Alors que les parisiens s’apprêtent à profiter de leur week-end, des appels alarmants commencent à pleuvoir du côté du Stade de France et des cafés environnants. (source Netflix)

>> Casting

Témoignages de personnes ayant vécu ces attentats.

>> Caractéristiques

  • Production : Netflix / Propagate Content / No School Productions
  • Nombre de saison : 1
  • Nombre d’épisodes : 3 épisodes
  • Mini-série documentaire terminée
13 novembre Fluctuat Nec Mergitur – Actuellement disponible sur Netflix

Les raisons pour lesquelles vous devez voir cette série documentaire

Contrairement à d’autres mini-séries, les mini-séries documentaires sont généralement « à voir ».

La série est très bien réalisée puisque chaque épisode retrace un moment précis de cette triste soirée. Des témoignages des professionnels présents sur place, de témoins et des scènes inédites illustrent ce 13 novembre.

Attention bien sûr car votre sensibilité peut être touchée. Les témoignages sont vraiment poignants car réels.

13 novembre Fluctuat Nec Mergitur – Mini-série documentaire

Mon avis

Tout le monde se rappelle où il était et ce qu’il faisait au moment de ces attentats. J’étais à la maison, en train de regarder une série, quand la notification du Parisien est arrivé sur mon téléphone. J’ai de suite allumé la télévision pour suivre l’actualité.

C’est un événement qui m’a paralysé pendant des semaines. J’avais du mal à prendre les transports en commun, à me promener… même si mon esprit tentait de me raisonner, mon cœur avait du mal à avancer.

J’ai attendu quelques semaines avant de regarder le documentaire car j’appréhendais ma sensibilité. Et pourtant, je me suis mise devant et j’ai enchaîné les trois épisodes, non sans émotion mais j’ai été captivée par son contenu.

Vous l’avez compris, je vous recommande vraiment cette mini-série documentaire. Si j’ai beaucoup suivi les événements de ce jour, il y a aussi beaucoup de détails que j’ignorais et la série revient sur tous ces détails. Les témoignages sont vraiment touchants et il en ressort une solidarité de la France, et du monde entier pour se défendre, battre et combattre ce fléau qu’est le terrorisme. Une mini-série touchante, inédite et qui ne vous laissera pas de marbre.

En ce jour particulier, toutes mes pensées vont aux victimes et à leurs familles.

Avez-vous vu cette mini-série documentaire ? Qu’en avez-vous pensé ?
Si vous ne l’avez pas encore vu, vous ai-je convaincu ?
Que retenez-vous de cette journée ?

11 réflexions au sujet de « Revue de série : 13 novembre, Fluctuat Nec Mergitur »

  1. Bonsoir,

    J’ai trouvé ce documentaire très bien fait.
    Émouvant évidemment.

    Je trouve que ça retrace bien cette soirée.. et il y a eu beaucoup de respect pour les survivants de ces attentats.
    (Avec le temps, on oublie qu’il n’y avait pas que le Bataclan mais aussi les terrasses et le stade ainsi que les intervenants..)

    Je trouve aussi ton analyse très juste et j’apprécie énormément.
    Tout le monde se rappelle ce qu’il a fait ce soir là, tout comme le 11 sept 2001.
    Personnellement, c’est encré dans mon âme, étant au coeur de ce merdier.

    J’espère que d’autres personnes vont regarder ce documentaire. Le but étant de ne pas oublier (que l’Homme est capable d’horreur… Mais aussi du bon.)

    Désolée pour ce pavé.
    Bonne soirée 🙂

    Aimé par 1 personne

      1. Pareil pour moi et je me suis rendue compte aussi qu’on était apeuré par les terroristes (et c’est normal) mais on en oublie qu’ils sont plus proches de nous que du méchant qu’on voit dans les films. Pour ça les survivants le décrivent très bien en « osant » se moquer d’eux.

        Aimé par 1 personne

      2. Très bonne réflexion !

        Ça me questionne même ! Parce que même s’ils ont eu un acte de barbarie, je crois que je m’en fiche d’eux. Je n’ai pas de haine ou autres (malgré l’impact psychologique ça a eu et que ça a sur moi)

        Avant il était mes « Voldemort »mais maintenant.. bah rien.

        (Je me permets de te donner ma version de ce documentaire https://lecercleparfait.wordpress.com/2018/06/22/13-novembre-fluctuat-nec-mergitur/. Tu n’es pas dans l’obligation de lire évidemment !)

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s