Mon rêve d’un Noël aux Etats-Unis

Vu d’Europe, quand on pense à Noël aux Etats-Unis, on visualise les maisons décorées de manière extravagante et les sapins géants trônant devant une patinoire sur les grandes places des villes. Si tout cela est bien réel, le pays étant vaste et multiculturel, les traditions de Noël diffèrent en fonction de la géographie et des origines familiales. Je vous emmène aujourd’hui pour un petit tour d’horizon des traditions américaines et de leur diversité. 

La parade de Thanksgiving

La période de Noël est officiellement lancée lors de la parade de Thanksgiving quand le Père Noël apparaît sur son traineau. 

Dès le lendemain (le fameux Black Friday), le pays se prépare pour les festivités des 24 et 25 décembre : on entend les « Christmas Carols » (chants traditionnels) dans les rues dont je vous ai parlé >> ici <<, les magasins et les maisons se parent de multiples ornements et les chaînes de télévision diffusent leurs « Christmas Specials » ainsi que nombre de films de Noël des plus classiques aux plus récents. 

La parade de Thanksgiving

Merry Christmas ou Happy Holidays ? 

Durant cette période, il est commun de souhaiter un joyeux noël ou simplement de bonnes fêtes. Cela diffère en fonction des opinions politiques, les républicains favorisant « Merry Christmas » et les démocrates préférant la salutation générique « Happy Holidays » car plus inclusive. En effet, « Happy Holidays » peut faire référence à Hanukah ou à d’autres fêtes de fin d’année n’ayant pas d’origine chrétienne.

Les décorations de Noël

Les maisons décorées et qui brillent de mille feux la nuit tombée ne sont pas un mythe. Les Américains se lancent effectivement souvent dans des projets de grande ampleur pour que leur maison et leur voisinage se transforment en véritable village de Noël. Si en moyenne un ménage dépense $230 chaque Noël en décoration, les propriétaires de maisons individuelles dépensent en moyenne $400. Sachez que dans certaines villes, la Mairie participe parfois même aux dépenses liées aux illuminations des maisons pour une homogénéité esthétique.

Outre les guirlandes, les ornements électriques les plus populaires sont les bonhommes de neige gonflables, les luges, les flocons de neige, les stalactites et bien sûr le Père Noël sur son traîneau. 

Les municipalités ne sont pas en reste et consacre un budget conséquent aux décorations de Noël. New York est particulièrement connue pour la façon dont elle mélange tradition et grandeur à l’approche des fêtes, la décoration du Rockefeller Center en étant certainement le plus bel exemple. 

Cela a un coût environnemental conséquent puisque sur la période entre Thanksgiving et début janvier, les américains dépensent autant d’électricité en décoration que la Biélorussie sur toute l’année pour toutes ses activités ! 

Le réveillon et le jour de Noël

Si la dinde reste un plat commun à Noël, on ne la consomme pas de la même façon partout. 

Les Américains d’origine d’Europe de l’Est vont par exemple privilégier des « trimmings » (accompagnements) à base de chou pour accompagner la dinde quand les Américains d’origine d’Europe de l’Ouest vont servir des « trimmings » à base de pomme de terre, de petits pois ou de farce à base de porc (« stuffing »). Certaines familles préfèrent le « Christmas ham » (jambon de Noël) à la dinde, surtout dans les états du Sud car l’influence anglaise y est plus enracinée. Les hispaniques d’origine caribéenne vont, quant à eux, plutôt opter pour un plat principal à base porc et ceux d’origine Mexicaine pour les Tamales (papillotes à base de maïs cuites à la vapeur).

Les desserts varient aussi en fonction des traditions d’origines : Les américains d’Europe de l’Ouest servent de la tarte au noix de pécan ou du fruitcake (gâteau aux fruits confits) quand les italiens américains servent du Panettone ou des Struffoli (boules à base de miel).  

Côté boisson,« l’Eggnog » (boisson à base de lait, de sucre, de jaune d’oeuf et de cannelle appelé en français « lait de poule ») mélangé parfois à du Brandy ou du Whisky est LA boisson traditionnelle. On boit aussi des cocktails sans alcool comme le « Shirley Temple » (mélange de sirop de grenadine, d’eau gazeuse et de soda au gingembre).

Avant d’aller se coucher les enfants accrochent un « stocking » (grande chaussette) à la cheminée ou au pied de leur lit afin que le Père Noël puisse le remplir de cadeaux. 

Les adultes, quant à eux, laissent un verre de lait et des gâteaux sur le pas de la porte pour que le Père Noël puisse prendre des forces avant de continuer sa distribution de cadeaux.

Le matin du 25 décembre, on s’échange les cadeaux en mangeant des biscuits à base de cannelle ou de gingembre (gingerbread cookies) et on finit souvent sur le canapé devant un bon film de Noël ou un match de football américain. 

Les biscuits de Noël

Ce rêve de Noël américain

J’aime mon pays et ses traditions mais c’est vrai que je rêve de fêter un Noël aux Etats-Unis. Passer les premières semaines du mois de décembre à faire les magasins pour shopper tous les articles de Noël les plus kitschs, flâner dans les rues enneigées avec ma grosse doudoune, écouter les chorales, dévorer des biscuits de Noël… mon programme est tout fait, je suis prête à partir, qui m’invite ?

Et vous ? Quelle image avez-vous d’un Noël américain ? Est-ce que ça vous fait rêver ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s