Le jour où j’ai appris que j’attendais mon premier enfant

Nous voilà pour le deuxième article de notre catégorie « confessions ». D’ailleurs, si ce n’est pas fait, nous vous invitons à lire notre premier volet : Le jour où j’ai décidé d’avoir un enfant. Aujourd’hui, nous souhaitons partager avec vous, ce moment arrivé il y a quelques temps maintenant : Le jour où nous avons appris que nous attendions notre premier enfant.

Lire la suite

Le jour où j’ai décidé d’avoir un enfant

Nous entrons dans une catégorie d’articles un peu plus personnelle, une catégorie « confessions ». Nous avons envie de vous en dire plus sur nous, d’en savoir plus sur vous, votre expérience, vos sentiments. Nous avons notre vie de femme, d’épouse et de maman. Nous sommes toutes les deux des mamans gagas, à des échelles différentes, sur des points différents et avec une façon différente de l’exprimer, comme vous toutes.

Lire la suite

Bonne fête aux merveilleuses mamans

C’est une des plus belles fêtes familiales de l’année. Une fête qui touche chaque enfant et chaque maman, peu importe leur âge, la distance qui peut séparer petits et grands. Chaque pays la célèbre à une date qui lui est propre. Aujourd’hui, nous célébrons les mamans en France.

Lire la suite

Ma fille a deux ans

Le 20 mars dernier, nous avons fêté les 2 ans de ma fille. Un anniversaire un peu spécial du fait du confinement, une petite fête juste entre nous trois, mais nous nous rattraperons avec la famille, quand tout cela sera terminé.

En attendant, je voulais vous partager mon ressenti de jeune maman sur cette nouvelle année de bébé qui vient de s’écouler.

Joyeux anniversaire !

Si je remonte un an en arrière, je me rappelle d’une petite fille qui sourit à tout va, qui tient sur ses petites jambes mais ne sais pas marcher sans que l’on ne la tienne sous les aisselles, qui gazouille tout ce qu’elle peut sans que ce ne soit intelligible, qui découvre les joies des manèges et du toboggan…

En une année, que de chemin parcouru, la marche, puis la course, les sauts avec les pieds qui décollent du sol, des mots, des ébauches de phrases, un tempérament qui s’affirme, ma petite bouille sait ce qu’elle veut et ce qu’elle ne veut pas. Une curiosité culinaire et un appétit d’ogre. Des premières activités (peinture, pâte à modeler, des puzzle et lotos…) qu’elle commence à réaliser seule. Les vêtements qu’elle commence à mettre et à retirer seule. Et toutes ces petites habitudes de la maison qu’elle a intégrées parfaitement et qu’elle ne manque pas de me rappeler si je prends du retard : « mamannnnn!!! » – ah oui, je n’ai pas rangé de suite la serviette après le bain… Un lit sans barreaux dans lequel une ribambelle de peluches viennent lui tenir compagnie…

Les enfants grandissent vite, très / trop vite je trouve. En regardant en arrière, je n’ai pas l’impression que cela fasse aussi longtemps qu’elle est arrivée dans nos vies.

Aussi, pour marquer le coup et parce que je suis une véritable maman gaga, j’avais anticipé cadeaux, ballons et décorations pour le gâteau, largement en avance. Il faut dire que pour son premier anniversaire, ma fille avait plus de 40 de fièvre et avait eu le droit à un passage aux urgences pour une grosse laryngite qui l’empêchait de respirer correctement. Cette année, nous voulions donc faire la fête et marquer le coup.

Confinement oblige, nous avons annulé la fête prévue avec la famille, mais l’avons réalisé en petit comité. Au programme:

  1. Ballons de baudruche gonflés à l’hélium
  2. Repas composé de tout ce qu’elle aime – fromages et poisson à la clé
  3. Un gâteau au chocolat agrémenté de petits cœurs
  4. Des cadeaux à déballer
  5. De la musique pour danser
  6. Des jeux et des activités pour lui faire plaisir

Finalement, ma fille était très heureuse et je pense que son jeune âge fait aussi qu’elle ne se rend pas compte de la situation actuelle et donc qu’un anniversaire avec simplement ses deux parents, ou une grosse fête avec toute la famille, ça ne doit pas changer grand chose. En un sens, c’est tant mieux.

Nous avons passé une très agréable journée, il me tarde de voir ses prochains progrès et je ne me lasse pas de la voir découvrir le monde qui l’entoure… d’un autre côté, je suis encore très attachée à cette image de « bébé » qui me manque à certains moments…

Quelle est votre expérience de maman ? Vous remémorez-vous les progrès réalisés par vos enfants lors de leurs anniversaires ? Ressentez-vous cette ambivalence à les voir grandir et gagner en autonomie ? Avez-vous fêté également un anniversaire durant cette période de confinement ? Comment cela s’est-il passé ?